NL EN FR

Découvrir nos résidences


©Studio MOTO & Hans Op de Beeck - The Wunderkammer Residence / ©  Juliaan Lampens - Woning Van Wassenhove

Visitez The Wunderkammer Residence, la Maison Van Wassenhove et les expositions en cours au MDD avec un combi-ticket* le:
 

20 octobre 2019 15 décembre 2019
10h - 17h 10h - 17h


TICKETS
 
€ 12 € 9 € 0
entrée individuelle les personnes âgées de plus de 60 ans, les jeunes de 19 à 25 ans, les groupes à partir de 10 personnes, les titulaires d'une carte de guide, les titulaires d'une carte d'enseignant, les personnes souffrant d'un handicap les jeunes jusqu'à 18 ans, ICOM, les accompagnateurs de personnes souffrant d'un handicap, les titulaires d'un museumPASSmusées, Open Monumenten-voucher, ClubDD/, JeuneDD/, Patrons

*Disponible au comptoir MDD, réservation n'est pas obligatoire.
*Les résidences ne peuvent être visitées qu'avec le ticket combiné.
*Visite sans guide.
 

foto: Tim Van de Velde

The Wunderkammer Residence

Au musée Dhondt-Dhaenens est venu depuis peu s’accoler la Wunderkammer Residence, un projet de l’artiste Hans Op de Beeck réalisé en collaboration avec l’architecte Mo Vandenberghe (studio MOTO). Op de Beeck a transformé l’ancienne Villa Meander (une villa construite au début des années 30) en un ‘Gesamtkunstwerk’ particulier. Le bâtiment est conçu comme une espèce de Wunderkammer’ (chambre des miracles) qui abrite la collection de bibliothèque personnelle de Jan Hoet (1936 - 2014), mais sert également de résidence à des artistes, conservateurs, chercheurs et écrivains. Nichée entre le bâtiment du musée de 1968, la Lys historique et l’ancienne maison de Jules et Irma Dhondt-Dhaenens (fondateurs du musée), la Wunderkammer Residence se veut un espace de dialogue, réflexion et recherche au sein du contexte typiquement rural du musée. Rirkrit Tiravanija et Nástio Mosquito étaient déjà des résidents. 

foto: Rik Vannevel ©Juliaan Lampens - Woning Van Wassenhove, 1974

Maison Van Wassenhove

La Maison Van Wassenhove fut conçue et construite par l’architecte Juliaan Lampens entre 1972 et 1974. Le maître d’ouvrage était Albert Van Wassenhove, un professeur célibataire passionné d’art moderne et d’architecture. Juliaan Lampens lui a construit un bâtiment de béton, de bois et de verre, dans lequel les espaces de vie se confondent : pas de pièces, mais un seul espace ouvert.

Après le décès d’Albert Van Wassenhove, en 2012, la maison fut léguée à l’Université de Gand, qui la prêta à son tour à long terme au musée Dhondt-Dhaenens. A l’automne 2015, le musée  a lancé un programme de résidence dans la maison. Nombre de personnalités créatives belges et étrangères s’y sont arrêtées depuis lors; entre autres, Ives Maes, Jonathan Muecke, Rachel Monosov, Tine Guns et Friederike von Rauch.

d-artagnan | all for advertising